info printer
Genvoya® elvitégravir, cobicistat, emtricitabine, ténofovir alafénamide
6/08/2019

Genvoya® est une association fixe d’antiviraux pour le traitement des infections à VIH contenant : elvitégravir, cobicistat, emtricitabine et fumarate de ténofovir alafénamide.

Chaque comprimé contient :

  • 150 mg d’elvitégravir (inhibiteur de l’intégrase),
  • 150 mg de cobicistat (agent de potentialisation d’elvitégravir),
  • 200 mg d’emtricitabine ou FTC (analogue nucléosidique),
  • 10 mg de ténofovir alafénamide fumarate ou TAF) (analogue nucléosidique).

Genvoya® contient les mêmes molécules actives que Stribild®. Mais le ténofovir est sous forme dans Stribild® de ténofovir disoproxil fumarate (TDF) et dans Genvoya® de ténofovir alafénamide (TAF).

Comprimé pelliculé en forme de bâtonnet, de couleur verte, portant sur une face l’inscription « GSI » et sur l’autre face « 510 ». Boîte contenant 1 flacon de 30 comprimés pelliculés.

Indication

Adultes et adolescents âgés de 12 ans et plus, pesant au moins 35 kg, infectés par le VIH 1 et sans mutation connue pour être associée à une résistance à la classe des inhibiteurs de l’intégrase, à l’emtricitabine ou au ténofovir.

Lorsqu’une stratégie de traitement avec inhibiteur d’intégrase est envisagée, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande l’utilisation de Genvoya® en traitement de deuxième intention.

Posologie

1 comprimé 1 fois par jour à prendre avec de la nourriture. Genvoya® ne doit pas être croqué, écrasé ou coupé.

Oubli

  • Moins de 18 heures : prendre 1 comprimé dès que possible, avec de la nourriture et poursuivre le traitement normalement.
  • Plus de 18 heures : ne pas prendre la dose oubliée mais poursuivre le traitement normalement.

Vomissement

  • Dans l’heure suivant la prise : prendre un autre comprimé.
  • Plus d’1 heure après la prise : inutile de prendre un autre comprimé. Prendre la prise suivante à l’heure habituelle.

Contre-indications

  • Hypersensibilité à elvitégravir, cobicistat, emtricitabine, ténofovir
  • Insuffisance rénale (Clcr < 30 ml/mn)
  • Absence de contraception féminine efficace

Effets indésirables

  • très Fréquents (plus de 1 patient sur 10) : nausées
  • fréquents (de 1 à 10 patients sur 100) : diarrhée, vomissements, ballonnements, douleurs abdominales, sensation de vertiges, maux de tête, rêves anormaux, fatigue, éruption cutanée.
Partager cet article Partager sur facebook