info printer
Et si là je n’en mets pas ?
29/07/2019

Quand une personne séropositive au VIH est sous traitement antirétroviral avec une charge virale indétectable, elle ne peut plus transmettre le virus.

Du coup pourquoi continuer à mettre une capote ?

Eh bien pour empêcher ou limiter le risque d’être contaminé par d’autres infections sexuellement transmissibles, en très forte augmentation depuis quelques années, ou par les hépatites B et C.

Partager cet article Partager sur facebook