info printer
Et si je fume ?
28/02/2018

Les personnes séropositives fument beaucoup. Dans une étude française, il a été montré que les PVVIH fumaient davantage que la population générale, avec un tabagisme actif retrouvé dans 37, 5 % des cas.

Or le risque de décès lié à la consommation de tabac est deux fois plus important chez les personnes vivant avec le VIH que dans la population générale.

Une bonne raison pour essayer de réduire sa consommation et, dans l’idéal, arrêter de fumer.

L’époque où « il fallait de la volonté » est terminée. Désormais des médicaments, des consultations de tabacologie, des lignes téléphoniques, des groupes d’auto-support... existent.

Bref beaucoup de choses qui permettent d’avancer vers l’arrêt du tabac.

- Pour trouver une orientation qui vous convienne, contactez Sida Info Service au 0 800 840 800 ou par LiveChat

- Consulter la brochure réalisée par l’association Actions traitements : Se libérer du tabac quand on vit avec le VIH

Source : Prise en charge médicale des personnes vivant bavec le VIH - Cancers (août 2017)

Partager cet article Partager sur facebook