info printer
Quelle est leur fréquence ?
22/01/2008

Dans la grande majorité des cas, les bilans sont trimestriels. C’est ce qui est proposé aux personnes séropositives non traitées, ou à celles dont le traitement est en place, efficace et bien toléré.

Des bilans plus rapprochés peuvent être proposés :

- lors de la découverte de la séropositivité,

- quand on commence un traitement,

- lors de la survenue d’un événement (maladie, liée ou non au VIH, suspicion d’effet indésirable).

Partager cet article Partager sur facebook