info printer
Videx ®
25/02/2011

Second antirétroviral de l’histoire, mis sur le marché en 1992, le VIDEX ® (Didanosine ou ddI) existe sous plusieurs présentations dont la plus utilisée aujourd’hui est la gélule gastrorésistante. Ceci signifie que la gélule ne doit pas être ouverte, sans quoi le médicament est détruit dans l’estomac.

Posologie habituelle

1 gélule par jour. En fonction du poids, on utilise la gélule à 400 mg (si plus de 60 kg) ou à 250 mg (si moins de 60 kg).

Contraintes alimentaires

VIDEX ® doit impérativement être pris à jeun, à au moins 2 heures de distance d’un repas (donc, au moins 2 heures avant ou 2 heures après un repas).

Principaux effets indésirables

- Le VIDEX ® peut occasionner des pancréatites (inflammation du pancréas), ce qui justifie une surveillance biologique de cet organe (amylase, lipase sanguines) pendant le traitement. La survenue d’une pancréatite impose l’arrêt du VIDEX ®. C’est cependant un effet secondaire sévère, mais peu fréquent.

- Des neuropathies peuvent apparaître sous VIDEX ®. Ces atteintes des nerfs périphériques surviennent préférentiellement aux jambes, et se traduisent par des fourmillements, des crampes, des brûlures, des troubles de la sensibilité. L’apparition d’une neuropathie entraîne habituellement le remplacement du VIDEX ® par un autre médicament

- Comme la plupart des antirétroviraux, le VIDEX ® peut provoquer des troubles digestifs (douleurs abdominales, nausées, diarrhées) et une toxicité hépatique (élévation des transaminases).

Associations habituelles

VIDEX ® peut être prescrit en association avec EPIVIR ® (ou EMTRIVA ®) et SUSTIVA ® en une prise par jour ou être associé à d’autres INTI et aux IP.

Il ne doit pas être associé à ZERIT ®, en raison du risque de cumulation d’effets secondaires souvent proches. L’association avec le VIREAD ® (ou le TRUVADA ®) n’est pas recommandée en raison d’interactions médicamenteuses.

Le VIDEX ® est habituellement contre-indiqué en association avec le traitement anti-viral d’une hépatite C.

Partager cet article Partager sur facebook