info printer
Telzir ®/r + Truvada ®
24/02/2011

L’association TELZIR ® boosté au NORVIR ® et TRUVADA ® fait partie des combinaisons recommandées, en particulier lorsque la charge virale est élevée (> 100 000 copies/ml). Elle est relativement simple d’emploi (4 à 5 cp/jour). En revanche, les contraintes liées au NORVIR ® peuvent être gênantes pour certains (conservation des capsules en cas de température élevée).

Composition – Posologie

TELZIR ® est le nom commercial du Fosamprénavir (700 mg), qui a succédé à l’Amprénavir (AGENERASE ®), aujourd’hui retiré du marché. C’est un inhibiteur de la protéase de seconde génération, qui doit être pris avec du NORVIR ® (Ritonavir) pour le booster.

La posologie est donc de 1 cp à 700 mg de TELZIR ®, matin et soir, avec 1 cp matin et soir de NORVIR 100 ® ou 2 cp de TELZIR ® et un cp de NORVIR ®, une fois par jour.

TRUVADA ® contient l’équivalent d’1 cp d’EMTRIVA ® et d’1 cp de VIREAD ®, soit 200 mg d’Emtricitabine et 245 mg de Ténofovir. TRUVADA ® est idéalement pris avec des aliments.

Avantages

Le TELZIR ® est une anti-protéase de seconde génération, puissante, qui permet habituellement une réduction rapide de la charge virale. Le nombre de comprimés n’est pas trop important.

Le TRUVADA ® est a priori peu impliqué dans les troubles de répartition des graisses.

Inconvénients

Comme pour toutes les anti-protéases boostées, les interactions médicamenteuses sont nombreuses avec le TELZIR ®. L’avis du médecin ou du pharmacien est donc essentiel en cas de traitement associé.

Le TRUVADA ® nécessite, en particulier, une surveillance renforcée de la fonction rénale la première année.

Principaux effets indésirables

Pour le TRUVADA ®

Le TRUVADA ® est susceptible d’avoir une toxicité sur la fonction rénale. L’introduction du TRUVADA ® dans une trithérapie impose une surveillance régulière de la fonction rénale (créatinine) et des taux de calcium et de phosphore dans le sang. Cette surveillance est rapprochée en début de traitement, puis rejoint la surveillance standard après 1 an de traitement et en l’absence d’anomalies. Une toxicité hépatique (élévation des transaminases) est possible.

Pour le TELZIR ®

- Diarrhées, nausées, vomissements, douleurs abdominales, qui disparaissent habituellement au bout de quelques semaines
- Éruptions cutanées, qui apparaissent rapidement et le plus souvent disparaissent sous traitement
- Élévation des graisses dans le sang (cholestérol, triglycérides)
- Élévation du sucre dans le sang (pouvant conduire au diabète)
- Lipodystrophies : modification de la répartition des graisses dans le corps, avec, notamment, risque d’accumulation au niveau du ventre, du cou, des seins (chez la femme)
- Toxicité hépatique (élévation des transaminases)

Partager cet article Partager sur facebook