info printer
Mes ex
19/02/2008

Doit-on dire à ses ex que l’on est séropo ?

Cela peut avoir de l’intérêt en effet si on veut les inciter à se dépister si vous aviez pris des risques ensemble.

Selon que l’on en ait peu ou beaucoup et en fonction de ses pratiques sexuelles cela peut s’avérer long… et difficile.

On a souvent l’impression d’être le responsable de la contamination quand on doit l’annoncer à ses anciens partenaires et certains vous le font ressentir ainsi.

Alors il faut se sentir prêt à affronter la colère, la peur, le doute, son propre doute aussi, la suspicion que tel ou tel est responsable de la contamination, le savait-il ? Le savait-elle ?

L’envie de porter plainte peut-être ? Trouver le responsable, un autre que soi-même…

Parce que l’on sait bien au fond que l’on a pris un risque mais que cette idée peut être insupportable.

C’est parfois une manière de refuser sa séropositivité et en rejetant la responsabilité sur l’autre.

Et puis pour certains, il s’agit de prévenir ses anciens partenaires, les inciter à faire un test de dépistage, à connaître leur statut sérologique, à se soigner si cela s’avère nécessaire.

Partager cet article Partager sur facebook