info printer
Zerit ®
25/02/2011

Le ZERIT ® (Stavudine) est disponible depuis 1996, et a fait partie de nombreuses combinaisons thérapeutiques jusqu’au début des années 2000. Actuellement, son utilisation a diminué, en particulier en raison de sont impact sur les lipoatrophies (disparition des la graisse située sous la peau du visage, des membres et des fesses). Il n’est jamais recommandé lors d’un premier traitement de l’infection par le VIH.

L’Agence Européenne du Médicament (EMA) à renouveler l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) du ZERIT ® mais avec de fortes restrictions. En particulier, l’EMA recommande que chez les adultes et les enfants, le ZERIT ® soit utilisé pour des périodes les plus courtes possibles, et seulement lorsqu’il n’y a pas d’autres alternatives possibles.

Posologie habituelle

1 gélule matin et soir, dosée à 40 mg pour les personnes pesant plus de 60 kg, et à 30 mg pour les personnes pesant moins de 60 kg. Une forme en 1 prise quotidienne n’a jamais été disponible.

Contraintes alimentaires

ZERIT ® peut être pris pendant ou en dehors des repas.

Principaux effets indésirables

- Pancréatites : inflammation du pancréas, rare mais potentiellement grave, qui justifie une surveillance de la fonction pancréatique pendant le traitement.
- Neuropathies périphériques : atteintes des nerfs périphériques qui surviennent préférentiellement aux jambes, et se traduisent par des fourmillements, des crampes, des brûlures, des troubles de la sensibilité. L’apparition d’une neuropathie entraîne habituellement le remplacement du ZERIT ® par un autre médicament.
- Lipoatrophie : la perte des graisses contenues sous la peau du visage, des membres, des fesses, semble être un effet secondaire associé aux Inhibiteurs Nucléosidiques de la Transcriptase Inverse. Le ZERIT ® est particulièrement associé aux formes sévères de lipoatrophie (avec le RETROVIR ®, à un moindre degré).
- Nausées, vomissements, troubles digestifs, diarrhées, fatigue, maux de tête.

Associations habituelles

Le ZERIT ® est souvent associé à EPIVIR ® et à un INNTI ou un IP.

Deux associations sont particulièrement contre-indiquées : avec le RETROVIR ® (les deux médicaments ayant le même mode d’action, ils n’additionnent pas leurs effets), et avec le VIDEX ® (majoration des effets secondaires des deux médicaments).

Partager cet article Partager sur facebook