info printer
Sustiva ® + Kivexa ®
24/02/2011

L’association SUSTIVA ® + KIVEXA ® se prend sous forme de deux cachets, qui peuvent être pris en même temps. C’est donc un traitement simple, du moins pour ce qui est du nombre de prises et de comprimés. En revanche, il doit être pris de façon extrêmement rigoureuse pour rester efficace.

Composition et posologie

SUSTIVA ® (Efavirenz)
- Est un Inhibiteur Non Nucléosidique de la Transcriptase Inverse
- Est dosé à 600 mg
- Se prend de préférence au coucher

KIVEXA ® (Lamivudine + Abacavir) se prend à raison d’1 cp par jour.

Contraintes alimentaires

Aucune.

Avantages

Il s’agit d’une trithérapie en 2 cp quotidiens, qui peuvent être pris en même temps, sans contrainte alimentaire, au coucher.

Inconvénients

- Cette association n’est pas indiquée en cas de charge virale élevée.

- La barrière génétique basse du SUSTIVA ® nécessite une observance très rigoureuse.

Le SUSTIVA ®, comme l’Abacavir contenu dans le KIVEXA ®, peuvent être à l’origine d’allergies plus ou moins prononcées.

Le dépistage génétique HLA B5701 permettant d’anticiper une réaction à l’Abacavir devrait permettre d’y voir plus clair.

Principaux effets indésirables

Du KIVEXA ® :

- Risques d’allergie à l’Abacavir. Cependant la recherche du HLA-B5701, obligatoire avant l’instauration du ZIAGEN ®, permet de réduire ce risque de manière importante. En effet, le ZIAGEN ® est prescrit uniquement si cette recherche est négative.

- Elévation possible des transaminases

Du SUSTIVA ®

- Troubles du sommeil : insomnies, ou, au contraire, somnolence, mais surtout cauchemars, très fréquents en début de traitement. Généralement, ces effets disparaissent en 2 à 4 semaines pour disparaître ou devenir tout à fait gérables
- Vertiges, fatigue
- On a beaucoup parlé de dépressions liées au SUSTIVA ®, dont la fréquence reste quand même assez faible
- Une toxicité hépatique est possible ; il existe des manifestations allergiques, qui se manifestent habituellement par des éruptions. Dans ce cas, un avis médical urgent est indispensable

Partager cet article Partager sur facebook