info printer
Les neuropathies
21/02/2008

Une neuropathie, qu’est-ce que c’est ?

Les neuropathies sont, tout simplement, des atteintes des nerfs. Pour des raisons diverses, les nerfs sont abîmés, et ils fonctionnent mal. Comme les nerfs transmettent le mouvement et la sensibilité, les conséquences des neuropathies concernent les mouvements et la sensibilité (surtout la sensibilité d’ailleurs).

A quoi c’est dû ?

Les neuropathies ont de nombreuses causes. Dans l’infection par le VIH, elles peuvent être dues au VIH lui-même, qui possède une toxicité sur le système nerveux. Le traitement antirétroviral est dans ce cas la meilleure réponse.

Mais certains médicaments du VIH peuvent provoquer eux-mêmes des neuropathies. Le VIDEX ®, le ZERIT ® sont les plus souvent impliqués dans les neuropathies médicamenteuses (c’est pourquoi on évite de les prescrire en même temps), mais d’autres médicaments peuvent en être à l’origine.

Certains traitements des infections opportunistes sont à l’origine de neuropathies.

Et, bien sûr, il y a toutes les autres causes de neuropathies qui n’ont rien à voir avec le VIH. La plus répandue, c’est l’alcool…

Comment ça se manifeste ?

Les neuropathies touchent préférentiellement les membres inférieurs. Elles se manifestent par des troubles de la sensibilité : fourmillements, brûlures, sensation de décharges électriques, baisse de sensibilité (on ne sent plus aussi précisément les choses) mais aussi hypersensibilité (on effleure la peau et ça lance de douleurs). Cela peut aller de la gêne presque imperceptible à des douleurs invalidantes.

En évoluant, la motricité peut être touchée : atrophie des muscles de la jambe, difficultés à relever les pieds, troubles de l’équilibre.

Que faire lorsque ça survient ?

Une seule chose : ne pas attendre.

Les neuropathies n’ont jamais tué personne, mais elles peuvent être extrêmement invalidantes. Le plus souvent, elles peuvent régresser si elles sont prises en charge suffisamment tôt. A contrario, elles peuvent ne pas du tout régresser si on attend trop longtemps. Selon l’origine de la neuropathie, un traitement sera proposé, ou le traitement sera modifié.

Il existe des traitements permettant de calmer les douleurs éventuelles, et qui essayent de « réparer » les nerfs touchés (ce sont des traitements à base de vitamines).

Avant tout, il faut savoir repérer ces signes, les identifier, et en parler au médecin le plus vite possible. Dans ces conditions, il sera possible de les éviter.

Partager cet article Partager sur facebook