info printer
3. Mon médecin référent
8/12/2017

Il ne faut pas confondre médecin traitant et médecin référent.

Votre médecin traitant est le médecin généraliste qui s’occupe habituellement de vos problèmes de santé. Il est préférable qu’il connaisse votre séropositivité. Il pourra alors participer à la prise en charge de votre VIH en collaboration avec le médecin référent.

Votre médecin référent (ou "médecin VIH") exerce à l’hôpital et coordonne la prise en charge du VIH. Il peut également exercer en ville et être votre médecin traitant.

Même lorsqu’on est suivi dans un service où travaillent de nombreux médecins, il est important d’avoir un médecin référent qui assure la continuité du suivi. Avoir un dossier médical ouvert dans le service vise à éviter les pertes d’information en cas d’absence de votre référent, faciliter la prise en charge en cas d’urgence et vous ouvre l’accès aux soignants du réseau (kiné, dentiste...).

Les recommandations sont d’avoir un référent hospitalier. En effet l’initiation du premier traitement antirétroviral doit être réalisée par un médecin exerçant en milieu hospitalier, et la réévaluation hospitalière du traitement doit être au moins annuelle.

Seul le médecin référent peut changer un traitement en cours.

Enfin la réalisation d’un bilan de synthèse annuelle hospitalier est recommandé compte tenu de l’évolution vers la chronicité de la pathologie VIH et de l’existence fréquente des comorbidités.

Partager cet article Partager sur facebook