info printer
Comment signaler un effet indésirable
17/06/2011

Décidément, ça bouge à l’AFSSAPS* depuis le scandale du Mediator®.

Après la suspension d’Actos® et Competact®, deux anti-diabétiques, puis de l’anti-fongique Nizoral®, une mesure dont l’impact est potentiellement important vient d’être finalisée : désormais, les effets indésirables d’un médicament peuvent être signalés directement à l’AFSSAPS par un-e patient-e ou une association de patient-es, sans passer par un-e professionnel-le de santé.

Il suffit pour cela de télécharger le formulaire « Signalement-Patient d’effet(s) indésirable(s) lié(s) à un médicament » sur le site de l’AFSSAPS, puis de le remplir et de l’envoyer à l’adresse indiquée.

S’il se produit réellement, ce rééquilibrage du système de surveillance des médicaments pourra constituer une nouveauté salutaire, quand on sait à quel point l’appréciation de la réalité ou de l’intensité d’un effet indésirable peut varier selon que l’on soit médecin ou patient-e. À l’avenir, la base de données de l’AFSSAPS sur les effets indésirables devrait pouvoir tenir compte des point de vue des soignant-es et des patient-es.

Tous les médicaments sont bien sûr concernés, toutes pathologies confondues. Le formulaire de déclaration d’effet indésirable est accompagné d’un guide d’utilisation.

Accéder au formulaire et au guide, et lire le point d’information de l’AFSSAPS

*AFSSAPS : Agence française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé

Laurent Rossignol

Partager cet article Partager sur facebook