info printer
Bientôt du Reyataz® boosté en un comprimé ?
16/11/2011

Une nouvelle combinaison à dose fixe anti-VIH (« combo ») sera développée et commercialisée par les laboratoires BMS et Gilead : l’association Reyataz® + cobicistat en un comprimé.

Le cobicistat, qui a été développé comme une alternative au Norvir®, sert déjà de booster à l’elvitégravir dans le « quad ». Jusqu’à maintenant, c’était le Norvir® (ritonavir) qui avait le monopole du boost. Il ne pouvait renforcer que des antiprotéases alors que le cobicistat peut aussi potentialiser des antirétroviraux appartenant à d’autres classes thérapeutiques.

Quels seront les avantages de cette nouvelle co-formulation pour les patient-es ?

S’il arrive au bout de son processus de validation, ce nouveau comprimé correspondra à un comprimé unique de Reyataz® (atazanavir) déjà boosté. Le Reyataz® et son boost, inclus dans la même galénique (le même support), seront administrés ensemble et non plus séparément, comme c’est actuellement le cas avec le Norvir® : ce serait donc un comprimé de moins.

On ne connaît pas encore vraiment tout du profil de tolérance (effets indésirables) du cobicistat. Des résultats attendus prochainement permettront sans doute une comparaison plus claire avec ceux du Norvir®. En attendant, le cobicistat et le Norvir® sont considérés comme ayant une efficacité comparable et une innocuité (sécurité) acceptable.

Lire le communiqué de presse des laboratoires (en anglais)

Laurent Rossignol

Partager cet article Partager sur facebook