info printer
IST : hausse des résistances aux antibiotiques
16/03/2012

Ce n’est pas un problème tout à fait nouveau, mais il commence à devenir de plus en plus préoccupant : les résistances aux antibiotiques actuellement utilisés pour soigner une IST (infection sexuellement transmissible) augmentent. Cela expose les personnes atteintes à un risque accru de complications graves en cas d’échec thérapeutique.

Certains pays, comme le Canada, sont passés à l’action en prenant des mesures concrètes telles qu’une modification des recommandations en matière de traitement de certaines IST. De quels types de changement s’agit-il ?

Si l’efficacité des médicaments contre les IST diminue, les réponses à ce problème sont aujourd’hui limitées et consistent essentiellement à augmenter les doses prescrites en cas de diagnostic d’IST comme une gonorrhée (blennorragie, chaude-pisse) ou un chlamydia.

L’industrie pharmaceutique est aujourd’hui peu mobilisée sur le front des antibiotiques, et il n’y en aura certainement pas de nouveau avant au moins une dizaine d’années.

Plus d’infos sur le site de nos confrères canadiens de CATIE

LR

Partager cet article Partager sur facebook