info printer
Vers un vaccin génique contre le VIH
17/04/2012

Des chercheurs californiens ont réussi à modifier en grand nombre des cellules souches humaines pour leur attribuer la capacité de produire des lymphocytes T8, tueurs de cellules infectées par le VIH. Les T8 existent à l’état naturel dans l’organisme humain, mais en nombre insuffisant.

La même équipe de l’UCLA avait déjà apporté la preuve, lors d’une précédente recherche, qu’il est possible de transformer des cellules souches humaines en cellules tueuses de VIH (c’est ce qu’on appelle une « preuve de concept »). Maintenant, on sait que cela marche effectivement, au moins dans une certaine mesure.

Les cellules obtenues par clonage du récepteur T suppriment réellement le virus dans les tissus vivants infectés d’un modèle animal, en l’occurrence une souris humanisée. Elles vivent longtemps, ont la capacité de se reproduire et reconnaissent le VIH. La charge virale diminue et les T4 augmentent.

Mais la lutte ne s’arrête pas encore là, et d’autres étapes restent à franchir pour que l’on puisse un jour guérir du VIH par thérapie génique. Il n’en reste pas moins qu’avec ce nouveau type de « vaccin » potentiellement applicable pour d’autres maladies chroniques, le chantier de l’éradication du VIH est plus ouvert que jamais.

Source : le Quodidien du Médecin

LR

Partager cet article Partager sur facebook