info printer
Quels vaccins ?
9/07/2012

Que l’on soit séropositif ou séronégatif, qu’on voyage ou non, les vaccinations de base (poliomyélite, tétanos, etc.) sont utiles à tous les âges de la vie. Un voyage peut être l’occasion de remettre les choses à jour si vous ne savez plus où vous en êtes.

Certaines vaccinations sont tout particulièrement recommandées aux personnes séropositives au VIH ou porteuses d’une hépatite C, comme la vaccination contre l’hépatite B, et contre l’hépatite A en cas de voyage en zone d’endémie, d’infection chronique par l’hépatite B ou C, chez les homosexuels masculins.

La seule vaccination formellement contre-indiquée chez les séropositifs est le BCG.

Les vaccins à virus vivants, comme le vaccin anti-amarile (contre la fièvre jaune) sont déconseillés s’il existe un déficit immunitaire important (CD4 < 200 ou < 15 %). En règle générale, la vaccination risque d’être inefficace si elle est réalisée pendant une période de déficit immunitaire important.

Selon la destination, certains vaccins (contre le méningocoque, la typhoïde en particulier) seront recommandés par votre médecin.

La vaccination contre la fièvre jaune est conseillée, voire obligatoire pour séjourner dans certains pays. Elle ne peut être réalisée que dans des lieux agréés (cf. consultations de voyageurs).

En cas de contre-indication, vous pourrez demander au médecin un certificat médical de contre-indication à la vaccination anti-amarile, qui pourra dans certains cas vous permettre de rentrer dans le pays qui exige ce vaccin à l’entrée. Cependant il est fortement déconseillé de voyager dans une zone d’endémie de la fièvre jaune si on est immunodéprimé et non vacciné. Il s’agit d’une maladie très grave et souvent mortelle.

Une vaccination est efficace 2 semaines après son administration, lorsqu’elle ne réclame qu’une seule injection. Plusieurs peuvent être administrées en même temps. Cependant pensez à anticiper avec votre médecin la question des vaccins si vous devez voyager en zone tropicale.

Tableau des vaccinations recommandées pour la personne VIH : Recommandations sur la prise en charge des personnes infectées par le VIH (Rapport Yeni 2010) page 110

Partager cet article Partager sur facebook