info printer
PVVIH : se vacciner contre la grippe est recommandé
7/10/2013

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière doit débuter officiellement cette semaine.

Chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH), la grippe est aussi fréquente que chez celles qui sont séronégatives mais comme pour d’autres personnes atteintes d’une maladie chronique, elle peut entraîner des symptômes prolongés, voire davantage de complications.

La vaccination est donc recommandée pour les PVVIH quel que soit leur âge et leur statut immunovirologique.

Si vous êtes séropositif-ve, vous devriez recevoir par la poste un courrier de l’Assurance Maladie intitulé « Prise en charge du vaccin antigrippal ».

Couverture vaccinale assez faible

En décembre 2012, le service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Tenon à Paris a interrogé 182 PVVIH pour comprendre les raisons d’une couverture vaccinale antigrippale assez faible. Celle-ci tourne en effet autour de 20 %.

Les principaux motifs de refus étaient :

- l’utilisation d’autres moyens que la vaccination pour se protéger contre la grippe (pour 31, 5 % des patients),

- l’absence de confiance dans le vaccin depuis l’épidémie de grippe A(H1N1)pdm de 2009 (pour 23, 4 % des patients).

En revanche, le principal motif de vaccination était lié à la demande du médecin dans 64, 8 % des cas.

Les PVVIH se vaccinant le plus sont les hommes et les patients les moins immunodéprimés.

L’étude de l’hôpital tenon appelle donc à un effort particulier pour favoriser la vaccination des femmes et des plus immunodéprimés.

Plus d’infos :

- Vaccination antigrippale chez les patients infectés par le VIH : pourquoi ne sont-ils pas vaccinés ? (en pdf)

PDF - 108.7 ko
Partager cet article Partager sur facebook