info printer
VIH et troubles cognitifs
21/07/2016

Des études estiment que 30 à 50 % des patient-e-s séropositif-ve-s au VIH de plus de 50 ans présentent des troubles cognitifs. D’où l’importance de se faire dépister. Des tests simples existent comme la BREF, le HIV Dementia Scale modifié et le MOCA.

Dans un article publié sur le site du COREVIH Ile-de-France Nord, le docteur Gilles Force de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique de Levallois-Perret, précise quelques pistes pour réduire les troubles cognitifs comme, par exemple, un changement des traitements ARV.

"Toutes ces démarches cliniques sont d’autant plus importantes que des progrès significatifs sont effectués en neurobiologie", conclut le docteur Force.

- Lire l’article du docteur Force sur VIH et troubles cognitifs

Partager cet article Partager sur facebook