info printer
Les frais cachés des ALD
25/10/2016

De nombreuses personnes séropositives au VIH bénéficient du dispositif des affections de longue durée (ALD). A l’image des Français-e-s souffrant d’un cancer, de diabète ou d’insuffisance rénale chronique. Soit un-e Français-e sur 6.

Selon une enquête réalisée par le Collectif interassociatif sur la santé, 60 millions de consommateurs et le réseau de soins Santéclair, 752 € par an en moyenne restent à charge pour les patients en ALD.

En moyenne puisque, plus malades, les patient-e-s en ALD sont susceptibles d’être plus fréquemment exposés aux restes à charge. "Pour les 10 % de personnes en ALD confrontées aux plus grosses dépenses de santé, le reste à charge s’élève en moyenne à 1700 euros", malgré le 100 %.

- Lire le communiqué de presse Les frais cachés des affections longue durée (ALD)

Partager cet article Partager sur facebook