info printer
Soins funéraires : combat gagné
3/01/2018

Depuis le 1er janvier 2018, les personnes atteintes par le VIH et par les virus des hépatites peuvent bénéficier de soins funéraires.

Ces maladies ont été retirées de la liste des « maladies transmissibles pour lesquelles les soins funéraires sont interdits » en juillet 2017, à la suite de la mobilisation des associations de lutte contre le VIH/sida (Sida Info Service, Actions Traitements, ELCS, Sidaction…)

Depuis 32 ans, le refus de pratiquer les mesures de thanatopraxie assurant la conservation du corps par des injections de produits empêchait les proches de voir le défunt dans de bonnes conditions.

- Lire le décret du 20 juillet 2017 fixant les listes des infections transmissibles prescrivant ou portant interdiction de certaines opérations funéraires

Partager cet article Partager sur facebook