info printer
Tivicay®
13/02/2018

Le Tivicay® est un inhibiteur de l’intégrase, actif contre le virus VIH-1.

Chaque comprimé pelliculé contient 50 mg de dolutégravir.

Est présent sous forme combinée dans Triumeq®

Tivicay® a eu l’AMM dans le traitement du VIH en janvier 2014.

Indications

Tivicay® est indiqué, en association avec d’autres antirétroviraux, dans le traitement de l’infection par le VIH, chez les adultes et les adolescents à partir de 12 ans.

Posologie habituelle

Adultes

En l’absence de résistance à la classe des inhibiteurs de l’intégrase :

- 1 cp par jour,
- Ou 1 cp 2 fois par jour en cas de prise concomitante avec certains médicaments (par ex. : éfavirenz, névirapine, tipranavir/ritonavir ou rifampicine).

En cas de résistance à la classe des inhibiteurs de l’intégrase et en fonction du génotype :

- 1 cp 2 fois par jour.

Attention  : l’administration concomitante de Tivicay® et de certains médicaments (ex. : éfavirenz, névirapine, tipranavir/ritonavir ou rifampicine) doit être évitée.

Adolescents âgés de 12 à 17 ans, pesant au moins 40 kg
- Sans résistance aux inhibiteurs de l’intégrase, 1 cp par jour.
- En cas de résistance aux inhibiteurs de l’intégrase, les données sont insuffisantes pour recommander une dose de Tivicay® chez les enfants et les adolescents quel que soit leur âge et leur poids.

Le comprimé pelliculé ne doit pas être croqué ni écrasé car cela peut avoir des conséquences sur son absorption.

Contraintes alimentaires

Tivicay® peut être pris avec ou sans nourriture. En présence d’une résistance à la classe des inhibiteurs de l’intégrase, TIVICAY® doit être préférentiellement pris avec de la nourriture.

Oubli

- S’il reste plus de 4 heures avant la prise suivante, prendre Tivicay® dès que possible,
- S’il reste moins de 4 heures avant la prise suivante, la dose oubliée ne doit pas être prise ; poursuivre le traitement habituel.

Vomissement

- Si vomissement dans l’heure suivant la prise de Tivicay®, prendre un autre comprimé.
- Si vomissement plus d’une heure après la prise de Tivicay®, inutile de prendre une autre dose.

Principaux effets indésirables

Les effets secondaires énumérés ci-après ne sont pas ressentis par toutes les personnes.

Un grand nombre de ces effets secondaires peut être pris en charge et quelques-uns peuvent disparaître d’eux-mêmes avec le temps. Les effets secondaires les plus fréquents sont :

- une démangeaison, une éruption cutanée,
- une diarrhée,
- des étourdissements,
- de la fatigue,
- des gaz,
- une gêne abdominale,
- un mal de tête,
- de la nausée,
- des rêves anormaux,
- des troubles du sommeil,
- des vomissements.

Interactions médicamenteuses

Les facteurs qui diminuent la concentration dans le sang des inhibiteurs d’intégrase tels que :

- les agents antiacides à base de magnésium et d’aluminium,
- les suppléments en fer et en calcium,
- les compléments multivitaminés
- et certains médicaments tels que tipranavir/ritonavir, rifampicine et certains médicaments antiépileptiques).

Le TIVICAY ® peut entraîner une augmentation plasmatique des concentrations de metformine (Glucophage, médicament antidiabétique). Les patients doivent faire l’objet d’une surveillance pendant le traitement et une adaptation de la posologie de la metformine peut être nécessaire.

Partager cet article Partager sur facebook