info printer
Alcool
10/01/2008

Si la consommation d’alcool modérée n’est pas un problème (voir la page Et si je bois de l’alcool ?), elle peut avoir des conséquences si vous êtes sous traitement à cause des éventuelles interactions.

En effet, l’alcool peut provoquer une augmentation ou une diminution de la concentration de certains antirétroviraux. Ce 2ème cas de figure pourrait entraîner des résistances virales et compromettre à terme l’efficacité thérapeutique.

Voir aussi sur les sites suivants :
- Actions Traitements VIH et alcool : des études importantes, des recommandations à minima
- Vih.org L’alcool dans l’infection à VIH